Test d'intolérance pour Chien

Dernière mise à jour : 18 sept.

Savez-vous à quoi votre chien est allergique ? Il n'est pas toujours facile de déterminer ce qui provoque les démangeaisons, les éternuements et les ballonnements de votre chien. Avec l'augmentation des allergies des animaux de compagnie, il est important de pouvoir les diagnostiquer et les traiter correctement.


Pourquoi faire un test salivaire sur votre chien, peut l’aider à identifier les allergènes qui affectent son quotidien ? Nous expliquons ici comment fonctionne ce test d'intolérance, appelé à tort "le test d'allergie", et ce dont vous pouvez attendre des résultats. Connaître les causes qui rendent la vie de votre chien difficile peut vous aider à créer un plan de traitement avec l'aide de votre vétérinaire pour lui rendre la vie plus confortable.



chien test adn allergie

 

Qu'est-ce que le test d'allergies canines ?


Il est important de rappeler, dans un premier temps, qu'il existe plusieurs tests pour déterminer les allergies de votre chien. Chacun des tests à des atouts et des inconvénients et aujourd'hui, il n'existe pas de test parfait pour dépister l'ensemble des allergies qui peuvent malmener votre animal. De plus, aucun résultat ne doit être interprété sans l'avis et les conseils d'un vétérinaire.


Si vous pensez que votre chien est peut-être allergique à certains aliments ou substances environnementales, le test d'allergie pour chiens est une bonne option pour vous aider à comprendre certains symptômes. Mais attention, contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce type de test n'est pas une détection d'anticorps qui peuvent apparaître après que l'animal a été en contact avec un aliment ou des substances allergènes. En revanche, le laboratoire utilise les protéines présentent dans l'échantillon salivaire de l'animal pour identifier des réactions face aux différents allergènes répertoriés dans une base de données.


Le test d'allergie vous fournira un rapport complet de tout ce à quoi votre chien peut réagir. Vous pourrez alors modifier l'alimentation de votre chien ou son exposition à l'environnement en fonction des éléments auxquels les protéines ont réagi. Le test d'allergie est rapide, facile, et il vous donnera les informations dont vous avez besoin pour garder votre chien en bonne santé et heureux.


L'allergie :

Une allergie est un état dans lequel le système immunitaire de l'organisme réagit à des substances qui sont normalement inoffensives. Ces substances, appelées allergènes, peuvent inclure le pollen, la poussière par exemple et certains aliments. Lorsqu'un allergène entre en contact avec l'organisme du chien, les anticorps entraînent la libération d'histamine, ce qui peut déclencher une cascade de réactions inflammatoires et provoquer des symptômes tels que :

éternuements,

• écoulement nasal,

• yeux larmoyants

• des démangeaisons,

• difficultés respiratoires

• essoufflement

• troubles digestifs (diarrhée, flatulences...)

Les allergies sont relativement courantes et touchent des millions de personnes et d'animaux dans le monde. Les options de traitement comprennent l'évitement des allergènes, les médicaments et l'immunothérapie.



Quelle est la différence entre une allergie et une intolérance ?


Les allergies surviennent lorsque le système immunitaire de l'organisme réagit à une substance étrangère, comme le pollen, de manière excessivement agressive. Les symptômes d'une allergie peuvent varier en fonction de la gravité de la réaction, mais vous devez retenir qu'une réaction allergique engage toujours le système immunitaire de votre chien.


L'intolérance, quant à elle, est une réaction indésirable qui se produit lorsque l'organisme est incapable de digérer ou de métaboliser correctement certains aliments ou substances. Alors que les allergies peuvent mettre la vie en danger, les intolérances sont généralement moins graves.


Cependant, elles peuvent tout de même provoquer une gêne importante et nécessiter une modification du régime alimentaire ou de l'environnement.


Les symptômes d'une intolérance sont aussi moins importants que ceux d'une allergie, mais peuvent tout de même inclure :


• les démangeaisons,

• le grattage et les rougeurs de la peau

• se mordiller ou se lécher les pattes de manière excessive

• des nausées,

• des troubles gastro-intestinaux, tels que des gaz, des diarrhées, des vomissements ou des ballonnements

• Dans les cas graves, votre animal peut perdre ses poils ou avoir une respiration sifflante.


Les intolérances sont souvent confondues avec les allergies, mais il est important de noter qu'il ne s'agit pas de la même chose. Une intolérance ne fait pas intervenir le système immunitaire du chien.



Quand peut-on faire le test d'intolérance ?


Si votre animal souffre de symptômes courants, il est probable qu'il soit sensible à un élément présent dans sa nourriture ou dans son environnement. En étant informé de ces facteurs qui affectent votre chien, vous pouvez facilement prendre des décisions comme modifier son régime alimentaire et le tenir à l'écart des produits auxquels il est sensible. Par exemple, si votre chien est sensible au blé, vous pouvez simplement adopter un régime sans blé. Ou, s'il est gêné par le pollen, vous pouvez le garder à l'intérieur pendant les jours de forte pollinisation.


En identifiant les sensibilités de votre animal, vous pouvez apporter des changements simples qui auront un impact important sur sa santé et son bien-être. Plutôt que de masquer les symptômes à l'aide de médicaments coûteux ou d'aliments spéciaux, nous pensons qu'il est préférable de connaître exactement les problèmes qu'il doit éviter. En identifiant et en traitant les substances à risques, vous serez en mesure de fournir à votre animal les meilleurs soins possibles et de garantir leur santé et leur bien-être à long terme. Dans de nombreux cas, cette approche permet d'économiser à la fois de l'argent et des soucis à long terme.


À partir de quel âge peut-on faire le test ?


Bien que ce test puisse identifier les sensibilités à tout âge, il est recommandé que les chiens aient plus de 6 mois. En effet, la physiologie d'un chiot évolue rapidement et les sensibilités qu'il présente avant l'âge de 6 mois peuvent complètement changer avec en grandissant. En testant un chien plus âgé, vous avez plus de chances d'identifier les allergènes spécifiques qui peuvent l'affecter en vieillissant. Bien entendu, si votre chiot présente des symptômes d'allergies, vous devez consulter votre vétérinaire pour savoir si un test est approprié. Mais en général, il est préférable d'attendre que votre chien soit un peu plus âgé avant de procéder au test.


chiots pour un test allergie


Comment faire le test d'allergie canine ?


Le test d'allergie pour chiens est donc un test qui utilise les protéines présentes dans l'échantillon salivaire de votre chien pour mesurer sa sensibilité à environ une centaine d'allergènes.

Vous devez faire la commande du test sur le site du laboratoire afin de recevoir un kit de prélèvement à domicile. Le matériel de prélèvement est composé d'un écouvillon en tête de brosse et d'un récolteur de salive (petit tube hermétique). Le dispositif de prélèvement salivaire est accompagné des instructions et des recommandations du laboratoire, dans le but de réussir le prélèvement sur tout type de chien.


Les instructions de prélèvement :


Il est important de noter que votre chien ne doit pas prendre d'antihistaminiques ou de stéroïdes oraux pendant au moins 2 jours et de préférence 14 jours avant le prélèvement de l'échantillon.

Ces médicaments peuvent en effet interférer avec les résultats du test. Ceci est une recommandation concernant les prélèvements sur le chien, en aucun cas, vous devez arrêter un traitement qui a été programmé par un vétérinaire pour faire ce test. Notamment si ce traitement concerne une crise allergique. Si c'est votre cas, veuillez alors consulter votre vétérinaire pour savoir quand les prélèvements pour le test d'allergie canine peuvent se faire.


En fonction de la taille de votre chien, le processus peut être plus ou moins difficile. Les petits chiens salivent généralement beaucoup moins, dans ce cas, il n'est pas nécessaire de prélever la totalité de l'échantillon en une seule fois. N'hésitez pas y revenir plusieurs fois dans la journée.


De même, le fait de donner de l'eau à votre chien avant de commencer peut contribuer à produire plus de salive, mais éviter de faire le prélèvement en lui donnant de la nourriture pour éviter toute contamination de l'échantillon. Cela peut fausser les résultats du test et rendre les échantillons totalement inexploitables. C'est pourquoi nous recommandons de prélever un échantillon le matin avant le petit-déjeuner, ou d'attendre le plus longtemps possible après un repas pour effectuer le prélèvement.


En suivant ces instructions simples, vous pouvez faire en sorte que votre chien obtienne les résultats de test les plus précis possibles. Pour faire saliver votre chien, vous pouvez tenter de lui montrer une friandise, qu'il pourra avoir uniquement à la fin de la procédure.


Concernant le renvoi des échantillons, il est préférable de retourner par courrier recommandé les échantillons le jour même du prélèvement. Cela permettra d'obtenir des résultats aussi précis que possible. Car la durée de vie d'un échantillon est de quelques semaines seulement (3 à 4 semaines en fonction de la race du chien).


Les résultats du test d’allergie canin ?


Une fois que vos échantillons sont arrivés au laboratoire, il faut compter deux à trois semaines pour que les résultats vous soient envoyés par courrier électronique. Si vous avez besoin de vos résultats plus rapidement, vous pouvez commander un test express. Avec cette option, vous recevrez les résultats dans les 3 à 4 jours ouvrables. Dans les deux cas, vous serez tenu au courant de l'évolution de vos résultats et serez informé dès qu'ils seront disponibles.


Les résultats détermineront le niveau d’intolérance du chien à chaque allergène en suivant ce principe :


  • Intolérance forte. Le chien est positif à l’allergène testé.

  • Pas d’intolérance. Le chien est négatif à l’allergène testé.

  • Intolérance légère. Le chien réagit à l’allergène, mais le niveau reste assez faible pour déterminer une réaction d’intolérance.



Accompagnés des résultats du test, certains laboratoires envoient des informations complémentaires sur les allergènes ainsi que des recommandations sur le mode de vie et le régime alimentaire que vous pouvez appliquer. En outre, vous pouvez aussi recevoir un guide complet détaillant les aliments, les friandises et les autres produits bénéfiques pour votre animal.