Test Allergie pour chien

Vous envisagez d'effectuer un test d'allergie pour votre chien à la suite de symptômes, mais vous ne savez pas quel test convient le mieux ? Difficile de s’y retrouver, car il existe plusieurs tests d'allergie, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients.


Dans ce guide, nous allons voir la différence et le déroulement entre les tests :

  • Les Tests canins d’allergies cutanées

  • Les Tests canins d’allergies sanguines

  • Les Tests canins d’allergies salivaires


La gestion des allergies est un travail de longue haleine qui nécessite beaucoup de rigueur. Éradiquer le problème serait l’idéal, mais encore faut-il pouvoir l’identifier. Ce qui n’est pas toujours le cas.





Qu’est-ce qu’une allergie canine ?


Une allergie est une réaction anormale de l’organisme de votre chien qui se défend contre une substance étrangère qui est nommée l’allergène. Une allergie peut se manifester sous différentes formes :


  • Allergie cutanée comme avec l’eczéma

  • Allergie respiratoire comme l’asthme

  • Allergie ophtalmique comme la conjonctivite


Afin de lutter contre une allergie, il est important d’identifier l’allergène responsable afin d’éviter le contact avec votre chien.


Pour authentifier un allergène, vous devez procéder à différents tests sur votre chien, mais encore faut-il comprendre que chacun présente certains avantages et inconvénients, et selon votre situation, l’un des tests s’avère peut-être plus approprié que l’autre.


Quel test d’allergie choisir pour un chien ?


De nombreux facteurs doivent être pris en considération pour sélectionner le test le plus approprié comme :

  • l’état sanitaire de la peau

  • mais aussi l’état de santé général du chien

  • la possibilité de retirer certains médicaments avant un test

  • le moment de l’année

  • et même la race du chien qui doit être soumis aux tests


Dans de nombreux cas, la combinaison des différents tests donne de meilleurs résultats.


Les Tests cutanés - test sous la peau


Le test cutané intradermique (IDR) est une intervention médicale pratiquée directement sous la peau de votre chien par des injections d’allergènes.


Le test cutané ou intradermiques s’effectue si votre chien a des symptômes allergiques concernant avant tout les allergènes aéroportés, comme :


  • les acariens de la poussière

  • le pollen d’herbe et des arbres

  • les cellules épithéliales des animaux (cellules de la peau)

  • les moisissures


Les vétérinaires-dermatologues détermineront en fonction de son environnement le choix des allergènes testés, car le nombre d’allergènes durant un test est limité.


Comment se déroule le test cutané d’allergie ?


Le vétérinaire injecte une petite quantité d’allergène dans la peau afin de constater si un gonflement apparait à chaque emplacement d’injection.


Pour se faire, le chien reçoit dans un premier temps un sédatif afin de ne pas ressentir de douleur, puis il est rasé sur la cage thoracique où l’analyse est effectuée. Une fois la zone délimitée, le vétérinaire injecte les allergènes sous la peau dans un ordre défini.





Après une dizaine de minutes, les réactions inflammatoires peuvent être visibles dans la zone d’injection :


  • Si un gonflement rouge apparait, c’est que le chien est allergique à cet allergène

  • Si aucun gonflement n’apparait, c’est que l’allergène ne produit pas d’allergie


Il existe une centaine d’allergènes qui peuvent être détectés avec cette méthode, mais malheureusement l’analyse permet de le faire qu’avec une dizaine maximum à la fois.

L’avantage de cette intervention est la rapidité des résultats que vous recevez immédiatement à la fin du test. Ce qui vous permettra de ne pas perdre de temps pour lutter contre l’allergie.


Les Tests sanguins - sang


Le test sanguin est une analyse d’un échantillon de sang de votre chien afin de déterminer la quantité d’anticorps impliqués dans les réactions allergiques.


Ce test peut être très efficace s’il est effectué rapidement après un nouveau contact avec l’allergène, car le système immunitaire aura ainsi produit un nombre important d’anticorps pour se protéger et donc plus facilement détectable.


L’anticorps IgE est souvent mentionné dans cette recherche, car sa présence en grande quantité peut témoigner d’une pathologie allergique. Cependant, ils sont peu spécifiques et peuvent aussi se trouver en quantité élevés dans d’autres maladies.


Mais ils restent très efficaces pour déterminer l’existence d’une prédisposition génétique.

Comment se déroule le test sanguin d’allergie ?


Une prise de sang est nécessaire afin de récolter un échantillon depuis une veine en introduisant une aiguille après avoir pratiqué une compression. Généralement pour un chien, la prise de sang se fait à la veine de la patte avant ou à la veine jugulaire, au cou.


Une prise de sang n’est pas douloureuse et se pratique généralement sur un animal vigile. Cependant, si votre chien est trop stressé par l’opération, une sédation peut être pratiquée.


La tonte de la zone ponctionnée se pratique si la veine n'est pas nettement visible. Après la prise de sang, un pansement appuyant légèrement sur l’endroit de la ponction permet de stopper les saignements. Il est retiré quelques minutes plus tard.


La recherche d’anticorps dans un échantillon est possible grâce à la sérologie.


La sérologie est une méthode biologique permettant d’établir des diagnostics par l’étude de sérums et de ce qu’il contiennent comme notamment les anticorps et les antigènes.

Il s’agit d’une spécialité de la biologie médicale qui s’exerce uniquement en laboratoire. Vous n’aurez ainsi aucun contact direct avec le sérologiste, qui envoie ses bilans au vétérinaire afin de l'aider à établir son diagnostic.


L’avantage des tests sérologiques est qu’ils permettent d’apporter une réponse affirmative ou négative quant à la présence d’anticorps. L’inconvénient est l’attente de plusieurs semaines avant de recevoir les résultats, qu’ils peuvent fournir dans certains cas que des informations partielles et qu’un intérêt limite.


Les Tests salivaires - salive


Le test salivaire est une analyse d’un échantillon de salive de votre chien afin de déterminer la présence d’anticorps qui peuvent être témoins d’une intolérance ou d’une sensibilité alimentaire ou environnementale.


Attention, il est important de bien faire la différence entre allergie et intolérance. La principale différence réside dans le caractère « immunologique » de la réaction :


L’intolérance ne met pas en jeu de mécanismes immunitaires.

L’intolérance se manifeste le plus souvent par des désordres digestifs, une fatigue ou des troubles cutanés. Généralement, les laboratoires proposent d’analyser les anticorps IgG qui sont des marqueurs d’intolérances passagères, mais pouvant aller jusqu’à plus de 120 allergènes alimentaires ou environnementaux.


Le niveau d’intolérance du chien à chaque allergène est classé de l’une des trois façons suivantes :


  • Intolérance forte positif pour l’allergène testé

  • Pas d’intolérancenégatif pour l’allergène testé

  • Intolérance légèrepetite réaction à l’allergène, mais les niveaux ne sont pas assez élevés pour une lecture positive





Comment se déroule le test salivaire d’allergie ?


Le prélèvement du test salivaire peut se faire directement depuis votre domicile en suivant les instructions du laboratoire et sans intervention de votre vétérinaire.


Les prélèvements se font à l’aide d’un écouvillon buccal ou une petite brosse qui vous permettra de frotter à l’intérieur de la bouche de votre chien pendant 1 minute. Pour se faire il est recommandé que le chien salive suffisamment pour imbiber la tête de l’écouvillon, ainsi l’utilisation d’une friandise peut vous aider durant cette opération. Mais en évitant toute foi de lui donner avant la fin du prélèvement.


Comme le prélèvement se fait depuis la maison, veuillez ne pas perdre de temps lors du renvoi des échantillons. Le laboratoire demande de retourner les échantillons le même jour que les prélèvements afin que la détection puisse être la plus efficace.


L’avantage du test salivaire est la facilité de la procédure :

  • Indolore : il ne nécessite aucune piqûre

  • Rapide : des résultats sous 4 à 5 jours

  • Aucun déplacement ou opération de la part du vétérinaire

  • Moins cher


Précautions


Certains tests peuvent se faire uniquement après l’arrêt de traitements médicaux, notamment d'antihistaminiques ou de médicaments à base de stéroïdes.


Vous ne devez en aucun cas arrêter des médicaments sans avoir d’abord consulté votre vétérinaire régulier.

Afin de suivre en toute sécurité les délais d’attente. Si le retrait du médicament n’est pas possible, il est préférable d’attendre la fin du traitement avant de faire les prélèvements. Lors de la réception de vos résultats, veuillez consulter votre vétérinaire et ne pas interpréter le rapport du laboratoire d’un test d’allergie par vous-même.