top of page

4 tests de drogues

Updated: Jan 18

De quel type de dépistage de drogues avez-vous besoin ? En fonction de l'objet du test, il existe plusieurs types de tests de dépistage de drogues. Les trois tests les plus courants sont le test urinaire, le test salivaire et le test capillaire. Examinons de plus près chacun d'entre eux.



Phamarcie emergency


Test urinaire de dépistage de drogues


Le test de dépistage de drogues dans l'urine est une méthode souvent utilisée pour détecter la consommation de drogues illicites, ainsi que pour surveiller la consommation de médicaments sur ordonnance ou en vente libre.


Très fiable et très économique, un test urinaire de dépistage des drogues permet de détecter la plupart des stupéfiants en quelques minutes. Ce type de test n'est pas invasif et peut être effectué dans divers environnements, ce qui le rend idéal pour les lieux de travail et les écoles.


Le kit pour le dépistage de drogue est composé d’une zone d’absorption qui doit être plongée dans l’échantillon urinaire. La zone de résultat pour chacune des drogues déterminera si le résultat est positif ou négatif. En revanche, le test ne donnera aucune indication sur la quantité de la substance.


En outre, les tests urinaires sont relativement faciles à administrer et à interpréter, et ils peuvent être utilisés pour détecter un large éventail de drogues licites et illicites :

  • Cannabis, Marijuana, haschich...

  • Ecstasy

  • Cocaïne, Crack

  • Morphine, Héroïne, Opiacés...

  • Amphétamines Alcool

  • Tabac..


Le test d'urine est capable de détecter les substances dans le système pendant plusieurs jours après leur ingestion. Conçu pour répondre aux dernières tendances, car de nouvelles drogues apparaissent puisque c’est un marché qui n’est pas figé. Il ne détecte pas seulement les drogues "classiques" comme le cannabis ou la cocaïne, mais aussi toutes les nouvelles substances qui peuvent répertoriées par les autorités et de plus en plus populaires chez les jeunes consommateurs.


Le test permet de savoir si une personne a consommé l'une de ces drogues au cours des derniers jours et quelle quantité elle a consommée. Les résultats du test peuvent être très utiles pour surveiller la consommation de drogues d'une personne. Le test peut également être utilisé pour identifier les personnes susceptibles de développer un problème de toxicomanie.


Si les tests de dépistage de drogues dans l'urine sont généralement considérés comme précis, un certain nombre de facteurs peuvent influer sur les résultats du test. Par exemple, certains aliments et boissons, ainsi que certains médicaments, peuvent causer de faux positifs lors des tests de dépistage de drogues dans l'urine. En outre, le test permet de détecter une substance qui a été consommée dans les jours précédents les prélèvements. En fonction du type de drogue et de son usage, le test urinaire peut remonter jusqu'à une dizaine de jours maximum.


Test salivaire de dépistage de drogues


Il existe plusieurs types de tests de dépistage des drogues, le plus courant étant le test urinaire. Toutefois, pour certaines personnes, la méthode préférée est le test salivaire. Ce test est moins invasif que le test urinaire et permet de détecter avec plus ou moins de précision en fonction des substances une consommation récente de drogue. Pour ces raisons, le test salivaire est de plus en plus populaire, surtout lors des contrôles routiers.


De plus, il est important de noter que le test salivaire tout comme le test urinaire sont des analyses qualitatives qui peuvent être faites à domicile sans l’aide d’un laboratoire d’analyse.


Les résultats du test sont immédiats et donnent un rapport soit positif soit négatif de la substance.

Le test est simple à administrer, pour utiliser le kit de dépistage de drogues, le donneur doit placer la bande absorbante dans sa bouche et saliver dessus pendant quelques secondes. Le test démarre alors automatiquement. Vous pouvez lire les résultats 10 minutes plus tard. Le test est composé de 3 bandes réactives, chacune détectant 1 à 2 drogues. Sur chaque bandelette, une ligne rouge s'affiche (ou non) en position 1 et 2.


Lorsqu'une ligne rouge apparaît (même faiblement) à côté d'une substance, le test est négatif

• Si aucune ligne n'apparaît à côté d'un médicament, le test est positif pour ce médicament


Toutefois, il est important de noter que le test salivaire de dépistage de drogues n'est pas infaillible. Dans certains cas, de faux positifs peuvent se produire et une très faible quantité de drogue est disponible pour le test : Cannabis, Cocaïne et Nicotine


Test sanguin de dépistage de drogue


Même si les tests sanguins sont plus invasifs et plus coûteux à faire. Ils sont aussi beaucoup plus précis. Les tests sanguins peuvent détecter les drogues consommées au cours des dernières heures, voire en fonction du type de drogues de quelques jours.


Le test peut révéler des informations précises sur la composition de la substance et la quantité ingérée. En outre, il est très important de faire le test rapidement après la prise de substance pour être sûr d'avoir une détection fiable des drogues. L'analyse du sang ne pourra jamais détecter des drogues qui ont été consommées plusieurs semaines ou mois avant les prélèvements des échantillons.


Le test sanguin de dépistage de drogue est une analyse quantitative. Elle peut donc déterminer la quantité de drogue présente dans le sang d’une personne, mais les résultats ne sont pas immédiats. Vous devrez envoyer votre échantillon dans un laboratoire pour une analyse de votre échantillon.


Les kits de dépistage de drogues sanguin deviennent de plus en plus accessibles, car ils offrent des moyens rapides et faciles de détecter la présence de drogues dans l'organisme d'une personne depuis n’importe où. L'une des méthodes les plus populaires est le test sanguin par piqûre au doigt, qui peut être effectué dans l'intimité de votre domicile. L'échantillon est ensuite envoyé à un laboratoire médical pour analyse. En quelques jours seulement, vous recevrez les résultats du test, qui vous indiqueront si des drogues sont présentes ou non dans le sang de la personne concernée. Ce type de test est de plus en plus populaire, car il s'agit d'un moyen facile et pratique de dépister la consommation de drogues.


Le test de dépistage de drogue capillaire


Un test capillaire de dépistage de drogues est un test qui analyse un échantillon de vos cheveux pour voir si vous avez consommé des drogues dans le passé. Le test peut détecter les drogues qui ont été consommées au cours des derniers mois, qu'elles aient été prises par voie orale, fumée ou injectée. Les tests de dépistage de drogues dans les cheveux sont plus coûteux que les tests de dépistage de drogues dans l'urine, mais ils sont également plus précis. En effet, les follicules pileux stockent des traces de drogue pendant une période plus longue que l'urine. Par conséquent, les tests capillaires de dépistage de drogues peuvent être utilisés pour obtenir une image plus complète de la consommation de drogues d'un individu.



Comme pour le test de dépistage de drogue sanguin, le test capillaire de dépistage des drogues est une analyse quantitative qui peut fournir des informations sur la quantité de drogues ingérées au cours des trois derniers mois. Contrairement aux analyses d'urine ou salivaire, les tests capillaires peuvent détecter de traces de drogue qui sont stockés dans les cheveux, ce qui en fait un moyen efficace de mesurer la consommation de drogue à long terme.


En outre, les tests capillaires ne sont pas affectés par des facteurs tels que la dilution ou la consommation de médicaments récente, ce qui en fait un indicateur plus fiable de la consommation chronique de drogues.


Par conséquent, le test capillaire de dépistage de drogues est un outil important pour évaluer les antécédents de consommation de drogues d'une personne.

Il est intéressant de noter la manière dont les différentes drogues sont détectables dans les différentes parties du corps.


  • Dans le sang et la salive, les drogues sont détectables presque immédiatement après leur consommation, mais sur une période relativement courte qui ne peut dépasser 2 jours

  • Dans l'urine, la plupart des drogues sont détectables sur une période de 3 à 5 jours en moyenne. Le cannabis fait exception à cette règle, puisqu'il peut être testé pendant 1 mois chez les consommateurs chroniques.

  • Dans les cheveux, en revanche, le temps de détection est de 3 mois ! Chaque centimètre de cheveu correspond en moyenne à 4 semaines de croissance. Pour des cheveux mesurant au moins 3 cm, le test permet de détecter la consommation de drogue sur 3 mois (un peu moins si les cheveux sont plus courts).


Les délais de détection des différentes drogues varient en fonction de la façon dont la drogue est métabolisée par l'organisme et de la fréquence de sa consommation. Toutefois, il est intéressant de noter que même après qu'une personne a cessé de consommer une drogue, celle-ci peut encore être détectée dans ses cheveux pendant 90 jours. Ces informations sont utiles pour les personnes qui souhaitent faire passer des tests de dépistage de la consommation de drogues à leurs employés, ainsi que pour les parents qui veulent surveiller la consommation de drogues de leurs enfants.


bottom of page