L’envoi des échantillons cliniques

La procédure du test ADN à domicile oblige les participants à devoir renvoyer leurs échantillons par les services postaux. En fonction de votre pays, les procédures peuvent être différentes, mais généralement vous n’aurez aucune difficulté à renvoyer des échantillons salivaires. Ils peuvent être glissés dans une enveloppe et être expédiés comme simple document.


À l’inverse, pour les tests nécessitant l’envoi d’échantillon sanguin, les exigences en matière d’expédition se compliquent.

Un échantillon sanguin est considéré comme un échantillon clinique. Il doit donc être envoyé par des sociétés de transport l’autorisant comme DHL ou Fedex. De plus, l’emballage doit aussi suivre des formalités d’expédition conformément aux réglementations des pouvoirs publics, de l'Association Internationale du Transport Aérien (IATA) et de l'Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI). L’achat d’un test ADN qui nécessite un échantillon clinique doit obligatoirement inclure le matériel conforme à ses réglementations.


Les échantillons cliniques sont définis comme des matières humaines ou animales non infectieuses ! Vous avez donc le droit d’envoyer du sang et des produits sanguins destinés à un laboratoire et approuvés par les autorités.





Le matériel d’expédition d’un échantillon clinique liquide :


  • Vous devez utiliser des contenants hermétiques, équipés d'un système de fermeture parfaitement sûr. Si vous placez plusieurs tubes fragiles dans un même récipient, vous devez les emballer individuellement ou les séparer afin d'éviter qu'ils ne s'entrechoquent.


  • Avoir des matériaux absorbants en veillant à prévoir suffisamment de matériaux pour absorber l'intégralité du liquide contenu dans tous les tubes. Parmi les matériaux absorbants acceptés : la ouate de cellulose, les boules de coton, les sachets super-absorbants et le papier essuie-tout.


  • Assurez-vous de retourner vos échantillons avec l'emballage externe en carton mis à disposition par le laboratoire, pour supporter des conditions normales de transport, sans risque de fuite du contenu en cas de vibrations, de changements de température, d'humidité ou de pression.


  • Afin de respecter les réglementations actuelles de l'IATA et de l'OACI, assurez-vous d'apposer la mention appropriée (« Échantillon humain exempté » ou « Échantillon animal exempté ») sur l'emballage ou l’étiquette d’envoi.


Les échantillons ADN ne sont pas des matières dangereuses !

Les marchandises dangereuses désignent les objets ou substances susceptibles de représenter un risque pour la santé, la sécurité, l'ordre public ou l'environnement. Ces produits nécessitent un emballage approprié, l'adoption de certaines précautions lors de leur manipulation et une réelle expertise lors de leur transport afin de les acheminer à destination en toute sécurité. De plus, le laboratoire doit détenir un compte professionnel accrédité auprès du service de transport lui permettant la circulation de matière considérée comme dangereuse.



Quelles sont les marchandises dangereuses prises en charge?


Il existe neuf classes de marchandises dangereuses répertoriées en 2 classes :


  1. Les marchandises dangereuses accessibles par l’équipage en cabine durant le vol. Comme les explosifs, liquides inflammables, substances corrosives …

  2. Marchandises dangereuses inaccessibles par l’équipage en cabine : Gaz, matières radioactives, matières toxiques et infectieuses


Les échantillons sanguins sont de manière standard enregistrés en classe 6.2 des matières infectieuses. Mais sur certains marchés et sous certaines conditions peuvent parfaitement être prises en charge par la société de transport.


Si vous ne savez pas si le contenu de votre envoi est considéré comme une marchandise dangereuse, n’hésitez pas à demander au transporteur de vérifier la fiche de données de sécurité du colis. Si un numéro ONU ou UN est indiqué, c'est qu'il s'agit bien d'une marchandise dangereuse.


Dans ce cas, il est exigé de marquer le paquet des produits biologiques avec l’appellation : catégorie B (UN 3373). Les mots « Produit biologique, catégorie B » doivent paraître en lettres sur l’emballage extérieur, à côté du losange accompagné du marquage UN 3373.


Pour un envoi dans un pays étranger, il est aussi impératif de joindre avec l’étiquette de transport les factures douanières. Généralement sous l’appellation « commercial invoice » l’expéditeur doit fournir autant de copie que de pays concernés par l’acheminement du produit.