La Généalogie - Comment ça marche ?

Je suis à peu près sûr que vous avez déjà vu des gens qui ouvrent de résultat et restent totalement abasourdis, totalement choqué, bref je me suis dit que j’allais aussi faire un test pour tenter d'expliquer comment ça marche. Parce que c'est vrai que c'est hyper mystérieux mine de rien, comment ça se fait que ces entreprises puissent nous proposer vraiment de découvrir nos origines ethniques à travers des pourcentages des zones géographiques ?





Comment faire le test des origines ?


C’est un test à faire moi-même avec des petites boîtes, des cotons-tiges, un sac en plastique totalement scellé, bref avec un simple frottage à l'intérieur de la bouche pour récolter des cellules justement qui comporte notre ADN.


Donc voilà, une fois que tu as l’échantillon, tu mets ce petit coton-tige à l'intérieur d'une petite fiole pour tout empaqueté dans ton enveloppe en plastique à l’intérieur d'une autre enveloppe en papier pour tout envoyer au laboratoire concerné.


Mais alors comment font-ils les analyses ?


C’est ça qui m'intéresse le plus, parce que je ne pense pas avoir réellement les outils pour comprendre totalement comment ça fonctionne et surtout, comment bien analyser ses résultats parce que c'est ça le plus important. Je pense que beaucoup de personnes ne comprennent pas forcément toutes les subtilités qu'il y a en tirer.





Plusieurs semaines plus tard, j'ai donc reçu les résultats un test ADN avec des conclusions qui me semblent assez surprenants…

Les informations sont reliées a des zones géographiques, principalement en Europe, mais absolument rien en France. Lorsque je donne mon ADN à une entreprise qui fait une analyse génétique vraiment très précise, je me dis que je vais avoir un résultat de 75% en France puis c'est évident qu'il va y avoir des petits trucs à droite à gauche, comme en Espagne, en Belgique parce que c’est souvent comme ça dans le retour des autres participants.


Mais dans mon cas, ce qui sort c’est 0% en France. Comment alors font-ils ça ? Ils prennent tes données ADN et les comparent avec d’autres individus. Mais surtout en amont,


Ils vont constituer des groupes de populations dits de référence.

Lorsqu’ils font les 42 groupes de populations de référence, ce qui les intéresse c'est d'identifier non pas des individus, mais plutôt des familles dans lesquels des individus actuels, leurs parents et leurs grands-parents sont tous issus et vivent dans une même région géographique.


Afin que sur les deux générations, leurs patrimoines biologiques servent de référence pour le patrimoine génétique de la région. Selon le laboratoire, ils ont plusieurs groupes répartis partout dans le monde et techniquement ce qui se passe, c’est que votre pourcentage sur les résultats, c’est un pourcentage de similitudes par rapport aux populations de référence. Ce qu’on peut dire c’est que selon ce laboratoire la composition de mon ADN est plus proche des familles de référence qui viennent du Royaume-Uni plutôt que de celle provenir de France. La chose intéressante c’est qu’il y a un projet de recherche qui est destiné à faire avancer les découvertes sur l'ADN et donc participer à ce test sur les origines, c'est aussi leur permettre d’avoir des résultats de plus en plus précis dans les estimations de population.


Il est alors fort possible que les résultats évoluent au cours du temps.

Les données brutes


Il est possible de télécharger toutes les données de l'ADN, le fichier de données génétique comprend les données brutes produites par le laboratoire à partir de votre échantillon. les scientifiques ont utilisé sept cent mille endroits dans l’ADN, dans le génome complet qui est composé de trois milliards de paires de bases. Donc il y a sept cent mille endroits de ton ADN qui a été séquencé.


Il n’y a pas besoin de séquencer l’intégralité l’ADN, car sur les trois milliards de lettres qui compose ton information génétique qui est répartie dans les 23 chromosomes il y a énormément de lettres qui sont identiques entre tous les humains. Ce qui intéresse les laboratoires c’est ce qui est différend entre les individus et encore plus intéressant ce qui est similaire entre les populations.


C’est pour cela qu’ils utilisent les systèmes des marqueurs génétiques, car ils peuvent être comparés.


La procédure scientifique

Lors de la procédure d’analyse, le laboratoire utilise une machine pour extraire l’ADN des échantillons. Dans cette première étape, les cellules vont être brisées pour faire de l’extraction d’ADN. Puis ils utilisent des puces à ADN, ce sont des supports sur lesquels des accroches d’ADN ont été déposées et correspondantes au marqueur génétique qu’ils veulent identifier.


Ils utilisent ensuite des bains pour que votre ADN qui a été brisé en plusieurs petits morceaux, rejoigne de manière naturelle et se collent aux endroits spécifiques correspondant à leurs marqueurs dans la puce ADN. C’est en utilisant des millions de petits fragments d’ADN qui correspondent à toutes les possibilités identifiables pour ainsi créer une hybridation entre les morceaux d’ADN. Une hybridation est une complémentarité de deux brins d’ADN.


C’est un laser qui révèlera ensuite tous les endroits ou votre ADN qui ont matché avec l’ADN de référence. Ce qui est important c’est l’analyse des résultats qui ne permet d’avoir qu’une estimation de ses origines en fonction des similitudes qu’ils ont déjà dans leurs bases de registre. C’est comme cela que aujourd’hui il vous ai possible de connaître l’origine de votre famille.