Pourquoi tester la paternité sur des jumeaux ?

Dernière mise à jour : il y a 5 jours



La plupart du temps, la grossesse se termine par l’accouchement d’un seul bébé. Cela signifie qu'un ovule de la mère a été fécondé par un spermatozoïde du père. Ainsi, lors de cette procédure, le bébé recevra la moitié de son ADN de la mère et l'autre moitié du père.


Cependant, certaines grossesses entraînent la naissance de plus d'un bébé, comme dans le cas de jumeaux. Cela signifie que pendant la période de gestation, la mère porte deux fœtus en même temps dans son ventre. Les raisons exactes pour lesquelles les jumeaux se forment sont inconnues, mais certains facteurs augmentent les chances, comme :

  • Certaines ethnies ont plus de chances que d’autres d'avoir des jumeaux identiques. Nous savons qu’il existe des populations d’Afrique noires qui ont une génétique propice à cette particularité. Tandis que des populations asiatiques en revanche ont des taux beaucoup plus inférieurs.

  • L’hérédité est aussi un élément à prendre en compte. Par exemple s’il y a des jumeaux fraternels présents dans la famille des parents, la mère est plus susceptible de produire des jumeaux fraternels.

  • De plus, devenir mère vers 30 ou 40 ans augmente les chances d’avoir des jumeaux fraternels, car à cet âge la libération de plusieurs ovules en même temps est plus courante.

  • Certaines procédures visant à aider à la fécondation peuvent également produire des jumeaux, par exemple si les ovaires sont stimulés dans la production d'ovules et plusieurs sont libérés en même temps ou pendant la fécondation in vitro.

Il existe en général deux façons pour une mère d'avoir des jumeaux :


Jumeaux monozygotes : (jumeaux identiques)


La première façon est la fécondation d’un ovule par un spermatozoïde du père qui va se diviser en deux et produire des jumeaux monozygotes, que l’on appelle aussi des jumeaux identiques. Dans cette construction, comme son nom l'indique, ces jumeaux partagent exactement la même information génétique. Si les jumeaux sont identiques, ils seront toujours du même sexe, deux filles ou deux garçons. Malheureusement, ils peuvent partager aussi les mêmes problèmes génétiques, allergies ou maladies.


Jumeaux dizygotes : (jumeaux fraternels)


L'autre façon est si deux ovules séparés sont fécondés par deux spermatozoïdes différents à peu près au même moment. Les œufs fécondés se développent alors séparément dans le même utérus. Dans cette construction, les jumeaux sont dizygotes (jumeaux fraternels) et ils sont semblables à tous les autres frères et sœurs, ce qui signifie qu'ils partagent uniquement la moitié de leur ADN, ce qui les rend moins susceptibles d'être des donneurs d'organes si nécessaire. Les jumeaux fraternels peuvent être du même sexe ou du sexe différent et le plus souvent ils ont l'air différents les uns des autres, mais ils peuvent se ressembler, car ils sont toujours frères et sœurs dans tous les cas.


Peut-on avoir des jumeaux de père différents ?


La réponse est oui. Il est possible que des jumeaux fraternels aient un père différent, ce qui peut produire des demi-frères et sœurs.

Cela est possible lorsque les deux ovules de la même mère sont fécondés par des pères différents dans un temps très court : c'est ce qu'on appelle la superfécondation hétéropaternelle. Pour cela, la femme doit avoir plusieurs rapports sexuels consécutifs sur une durée de 4- 5 jours avant sa date d'ovulation. Puisque la durée de vie d’un spermatozoïde est de quelques jours dans l’utérus alors une double fécondation sur les deux ovules est possible. Ici, la même logique que pour les frères et sœurs s'appliquera, ils partageront la moitié de leur ADN avec la mère et l'autre moitié dépendra du père qui a fécondé l'ovule.


Comment vérifier la paternité sur des jumeaux ?


Il est possible aujourd'hui avec l'ADN de faire une vérification si vous avez un doute de paternité sur vos jumeaux. Selon votre situation, il existe plusieurs tests ADN permettant de vous aider dans cette démarche en fonction des participants disponibles.


L'analyse génétique est toujours basée sur le même principe de comparaison du profil génétique de minimum deux personnes afin de déterminer si l'ADN est similaire ou non.

Mais malgré cela, le test n'est pas infaillible et il existe des analyses pour déterminer le lien de filiation plus fiable que d'autres.


Le test ADN de paternité :


Le test de paternité est l'analyse génétique la plus fiable. Ce test ADN peut vous dire avec certitude si les jumeaux ont le même père ou non, avec un rapport génétique fiable à 100% pour un résultat négatif et un rapport génétique fiable à 99% pour une réponse positive. Ce test peut se faire en utilisant des échantillons salivaires ou non standards comme les cheveux, les ongles...


Pour cette comparaison génétique, il est important que le père et les deux jumeaux participent au test pour qu'il soit effectué avec succès. Les résultats du test de paternité sont disponibles sous 3 à 5 jours après réception de vos échantillons et il est aussi possible d'utiliser cette analyse comme preuve légale durant une procédure judiciaire ou administrative.

Un test de paternité sur des jumeaux peut être effectué qu'après la naissance. Il n'est pas possible de vérifier la paternité durant un grossesse multiple.

La raison en est que l'échantillon de sang requis pour le test de paternité prénatal doit contenir l'échantillon génétique de la mère et l'échantillon génétique d'un bébé à tester avec précision. Si plus d'un bébé est présent dans l'utérus, il y aura plus d'un échantillon génétique mélangé avec le sang de la mère et cela interférera avec l'analyse et fournira des résultats inexacts.


Le test ADN de gémellité :


Une option pour vérifier si les jumeaux ont le même père consiste à utiliser un test des gémellités qui vous dira s'il s'agit de jumeaux identiques ou fraternels.


Avec un échantillon salivaire prélevé sur les deux jumeaux, le laboratoire effectue une analyse de comparaison pour voir s'ils ont le même ADN ou non. Tout comme le test de paternité, la fiabilité est sans équivoque et le résultat détermine avec une précision de 100% un rapport négatif. Et de 99% pour un rapport positif.


Ainsi ce test vous dira s'il s'agit de jumeaux identiques ou fraternels, mais il ne vous dira pas si les jumeaux fraternels partagent ou non le même père biologique . Par déduction :

  • si les jumeaux sont identiques, c'est qu'ils partagent le même père

  • si les jumeaux sont fraternels, le test ne dira pas s'ils ont le même père



Le test ADN de fraternité :


Le test ADN de fraternité peut aussi déterminer la paternité entre des jumeaux. L'analyse génétique de fraternité permet de vous donner un pourcentage de relation entre des frères et sœurs afin de déterminer une paternité commune.

La particularité de ce test ADN est qu'il ne vous donnera pas une réponse aussi tranchée que les précédentes, mais uniquement un pourcentage de relation qui vous restera à interpréter. Il est possible en fonction des gènes des jumeaux que le résultat ne répond pas avec précision à la question. Pour éviter cela, il est toujours recommandé d'inclure l'ADN de la mère biologique ou alors l'ADN des frères et sœurs en relation avec le père recherché.