top of page

Quel échantillon pour un test ADN ? Cheveux, brosse à dents, mégots !

Dernière mise à jour : 26 mars

Pour que ces tests ADN fonctionnent, il est essentiel de fournir un échantillon biologique de bonne qualité. Dans la plupart des cas, les laboratoires demandent aux participants de fournir des échantillons salivaires. Et ce choix n'est pas fortuit. En effet, l'échantillon salivaire présente de nombreux avantages qui en font le choix privilégié des laboratoires et des participants.


écouvillon buccal pour test adn

La simplicité de la salive : Non invasif et facile à prélever


L'un des principaux atouts de l'échantillon salivaire est sa simplicité. Contrairement à d'autres méthodes, la collecte de salive est non invasive et ne nécessite aucune compétence médicale particulière. Les participants n'ont qu'à cracher dans un tube ou à frotter un écouvillon buccal à l'intérieur de leur joue. Cette simplicité rend le processus accessible à tous, quel que soit leur âge ou leur état de santé.


Un trésor d'informations génétiques


Outre sa facilité de collecte, l'échantillon salivaire est précieux en raison de la richesse des informations génétiques qu'il contient. La salive contient des cellules épithéliales buccales qui renferment de l'ADN. Cela signifie que l'échantillon salivaire peut être utilisé pour des tests de parenté, des comparaisons génétiques et même pour explorer vos origines ethniques. Il offre une fenêtre sur votre patrimoine génétique qui peut répondre à de nombreuses questions.


Longue conservation et envoi facile


Un autre avantage de l'échantillon salivaire est sa capacité à être conservé pendant de longues périodes sans dégradation significative de l'ADN. Cela signifie que vous pouvez prendre votre temps pour envoyer votre échantillon au laboratoire sans craindre que les informations génétiques ne se détériorent. Cependant, il est généralement recommandé d'envoyer l'échantillon dans les trois mois suivant la collecte pour garantir les meilleurs résultats.


L'envoi discret et économique


Enfin, l'échantillon salivaire peut être envoyé au laboratoire de manière légère, discrète et économique. Vous pouvez simplement le glisser dans une enveloppe standard sans avoir à déclarer son contenu en douane. Cela non seulement réduit les coûts d'expédition, mais aussi garantit que votre envoi reste discret et rapide pour arriver entre les mains des experts en génétique.


D'autres Options d'Échantillons pour les Tests ADN


Bien que l'échantillon salivaire soit souvent privilégié pour sa simplicité et sa qualité génétique, il existe également d'autres types d'échantillons que l'on peut utiliser pour les tests ADN. Ces échantillons, considérés comme plus discrets, se différencient du prélèvement salivaire par le fait qu'ils peuvent parfois être collectés à l'insu de la personne.



La plupart des laboratoires effectuent des vérifications et, selon les cas, peuvent exiger une confirmation du consentement des participants.

En effet, le respect de la vie privée et des droits individuels reste une priorité dans le domaine des tests ADN. Si vous envisagez d'utiliser l'une de ces méthodes plus discrètes, il est essentiel de vous assurer que vous suivez toutes les procédures et réglementations en vigueur.


analyse test ADN en laboratoire

Extraction génétique


L'extraction génétique est une étape cruciale dans le processus de réalisation d'un test ADN. Lorsqu'un laboratoire reçoit un échantillon biologique ou un support, comme une brosse à dents ou un écouvillon buccal, la première étape consiste à extraire l'ADN de cet échantillon.


L'ADN, qui renferme les informations génétiques de l'individu, se trouve au sein des cellules biologiques. Pour obtenir ces précieuses données, les techniciens de laboratoire utilisent diverses méthodes chimiques et biologiques pour rompre les membranes cellulaires et libérer l'ADN. Une fois extrait, l'ADN est purifié et préparé pour l'analyse génétique, permettant ainsi d'établir un profil génétique précis.


Cette étape est essentielle pour obtenir des résultats fiables et précis dans le cadre des tests ADN, qu'il s'agisse de déterminer des liens familiaux, d'explorer des origines ethniques ou de révéler des prédispositions génétiques.


Effectivement, la fiabilité de l'extraction de l'ADN dépend en grande partie :

- de ses conditions de conservation


Chaque échantillon biologique présente ses propres défis en termes de stabilité de l'ADN. Les échantillons tels que le sang, la salive ou le sperme frais, lorsqu'ils sont correctement prélevés et stockés, offrent généralement une excellente qualité d'ADN, ce qui garantit des résultats fiables.


En revanche, les échantillons plus anciens, stockés dans des conditions inadéquates ou soumis à des températures extrêmes, ont un risque accru de dégradation de l'ADN. De plus, certains échantillons, comme les taches de sang sur des tissus, peuvent contenir des inhibiteurs qui compliquent l'extraction de l'ADN, réduisant ainsi la fiabilité des résultats.


De même, les échantillons contaminés par des bactéries, des champignons ou d'autres agents peuvent ne pas fournir suffisamment d'informations génétiques pour établir un profil ADN clair. Il est donc essentiel de prendre en compte, lors de la réalisation d'un test ADN :

- la nature de l'échantillon,

- son âge,

- ses conditions de stockage


Afin de garantir la précision des résultats. Dans certains cas, il peut être nécessaire de prélever un nouvel échantillon pour obtenir des données génétiques fiables.

Dans la liste suivante, nous vous présentons ces différentes options d'échantillons, classées en fonction de leur taux de réussite et de leur utilisation potentielle pour l'extraction de l'ADN. Chacun de ces échantillons possède ses caractéristiques particulières, ce qui les rend adaptés à différents scénarios et besoins en matière de tests ADN.


Taux de réussite d'extraction de l'ADN : 90% ou plus


  • Sang/Salive sur Papier Filtre : Ces échantillons sont prélevés sur du papier filtre, une matrice ou une compresse, de préférence datant de moins de 60 jours. L'ADN peut être extrait des taches de sang ou de salive séchées pour l'analyse.


  • Sang : Les échantillons de sang liquide frais doivent être conservé dans des tubes avec EDTA BD Vacutainer peuvent fournir un taux de réussite élevé pour l'extraction de l'ADN.


  • Salive : L'ADN peut être extrait à partir d'échantillons de salive stockés dans des tubes de préférance avec des conservateurs, ce qui aide à préserver l'ADN.


  • Liquide séminal : L'ADN peut être obtenu à partir d'une fiole congelée (par exemple, d'une banque de sperme), d'un écouvillon frais ou de sperme sur un tissu.


  • Mucus / Crachat : Généralement obtenu sur un support tel qu'un mouchoir en papier, une serviette en papier ou un essuie-tout.


  • Cheveux : L'ADN peut être extrait des cheveux avec des racines visiblement présentes, et il est recommandé de fournir de 7 à 10 mèches.


  • Brosse à dents : Après avoir séché pendant 30 minutes, les brosses à dents peuvent être utilisées pour extraire l'ADN en vue de son analyse.


Taux de réussite d'extraction de l'ADN : 60% à 90%


  • Tache de Sang sur Tissu : L'ADN peut être extrait de taches de sang sur différents types de tissus, notamment des bandages, de la gaze, des mouchoirs en tissue, des serviettes ou des vêtements.


  • Bandelettes de Test Diabétique : Il est recommandé d'utiliser plusieurs bandelettes pour augmenter les chances de réussite de l'extraction de l'ADN.


  • Coton tige : L'ADN peut être obtenu à partir de cérumen prélevé avec des cotons-tiges.


  • Décès Fœtal : Un échantillon de référence de la mère est requis pour les cas de décès fœtal en vue de l'analyse de l'ADN.


  • Ongles : Les morceaux d'ongles des doigts ou des orteils (5 à 10 recommandés) peuvent fournir de l'ADN pour le test.


  • Tissu Musculaire / Organe : Les échantillons non embaumés sont fortement préférés pour l'extraction de l'ADN.


  • Tache de Salive sur Tissu : L'ADN peut être extrait de taches de salive sur des tissus tels que de la gaze, des mouchoirs, des draps ou des vêtements. Il est important d'indiquer la zone de la tache.


  • Tache de Sperme sur Tissu : De manière similaire aux taches de salive, l'ADN peut être extrait de taches de sperme sur des tissus en indiquant la zone de la tache.


  • Cordon Ombilical : De préférence séché, avec un échantillon de référence de la mère requis.


  • Tache Inconnue sur Tissu : Pour les taches biologiques d'origine inconnue sur du tissu, une extraction d'ADN peut être tentée. Il est important d'indiquer la zone de la tache.


  • Mégots de Cigarette : Il est préférable d'utiliser plusieurs mégots de cigarette pour augmenter les chances d'extraction de l'ADN.


  • Fil Dentaire : Le fil dentaire ne doit pas être touché avec les doigts avant d'être soumis.


  • Paille : Les pailles doivent être séchées à l'air avant d'être emballées pour l'analyse de l'ADN.


  • Tampon / Serviette Féminine : Notez que certaines serviettes hygiéniques peuvent ne pas fournir un ADN viable en raison des matériaux utilisés.


Taux de réussite d'extraction de l'ADN : 60% ou moins


  • Chewing-gum : Les chewing-gums sans sucre sont préférés pour l'extraction de l'ADN.


  • Tabac à Chiquer : Le contenu doit être scellé dans un sac en plastique, de préférence datant de moins de 3 jours.


  • Sueur sur vêtements : Des articles tels que des chapeaux, des casquettes ou des bandanas peuvent être utilisés si des taches sont apparentes.


  • Peigne / Brosse : L'ensemble du peigne ou de la brosse avec des débris peut être utilisé pour l'analyse de l'ADN. Des cheveux présents dessus augment les chances d'extractions.


  • Préservatif : Le préservatif entier, y compris l'intérieur et l'extérieur, peut être testé pour l'ADN.


  • Rabats d'Enveloppe / Timbres : Les rabats d'enveloppe ou les timbres léchés avant d'être scellés peuvent être utilisés pour l'analyse de l'ADN.


  • Bijoux : Des articles tels que des bagues, des montres, des colliers, etc.


  • Rasoir (électrique, jetable) : L'ensemble de la lame avec des poils peut être soumis pour l'extraction de l'ADN.


  • Canette de Soda / Verre de Boisson : La soumission de la canette ou du verre est préférable à l'auto-échantillonnage à l'aide de cotons-tiges pour l'analyse de l'ADN.


Taux de réussite en fonction de l'échantillon


  • Os : Préférence pour le fémur, l'humérus ou le métacarpe (os du pouce).


  • Dents : Préférence pour les molaires.


  • Fèces : Contenu dans un sac en plastique scellé, envoyé avec des packs réfrigérants ou de la glace sèche.




Comments


bottom of page