top of page

Test d’intolérance

Dernière mise à jour : 26 mars


Un test d'intolérance est un examen médical qui vise à identifier les aliments ou substances qui peuvent être responsables de certains symptômes, comme des maux de tête, des troubles gastro-intestinaux ou une sensibilité particulière à certaines substances.


test d'intolérance
L'intolérance n'est PAS une d'allergie !



Différence entre intolérance et allergie ?


La différence principale entre l'intolérance et l'allergie réside dans la manière dont le système immunitaire réagit aux substances concernées.


Lorsqu'une personne souffre d'allergie, son système immunitaire réagit de façon exagérée face à une substance normalement sans danger pour la plupart des gens, que l'on appelle allergène.

Lorsqu'elle est exposée à cet allergène, elle peut présenter des symptômes immédiats et potentiellement graves. Ce phénomène est dû à une réaction intense de notre système de défense contre cette substance spécifique.


En revanche, l'intolérance est une réaction négative à une substance (comme un aliment) sans la participation du système immunitaire.

Contrairement à l'allergie, les réactions d'intolérance ne sont généralement pas aussi graves ou potentiellement mortelles. Les symptômes d'intolérance peuvent être variés et peuvent inclure des problèmes digestifs tels que des maux d'estomac, des gaz, des ballonnements ou des diarrhées.

Il est important de faire la distinction entre les deux, car le traitement et la gestion des allergies et des intolérances diffèrent. Les allergies nécessitent souvent une éviction stricte de l'allergène, tandis que les intolérances peuvent nécessiter une limitation ou une adaptation de la consommation de certaines substances pour éviter les symptômes indésirables.


Quel type d’élément peut être analysé lors d’un test d’intolérance ?


En fonction du laboratoire, vous pouvez avoir plus ou moins d’éléments qui peuvent être testés lors d'un test d'intolérance. Voici quelques exemples courants :

  1. Aliments : Les tests d'intolérance alimentaire cherchent à identifier les aliments auxquels une personne pourrait être intolérante. Cela peut inclure une large gamme d'aliments tels que les produits laitiers, les céréales contenant du gluten (blé, seigle, orge), les fruits de mer, les œufs, les noix, les légumes, etc.

  2. Additifs alimentaires : Certains tests d'intolérance peuvent également inclure des additifs alimentaires courants tels que les colorants, les conservateurs, les édulcorants, etc.

  3. Allergènes environnementaux : Les tests peuvent inclure des éléments tels que les pollens, les poils d'animaux, les moisissures, etc.

  4. Substances chimiques : Les laboratoires peuvent rechercher des réactions à certaines substances chimiques présentes dans l'environnement ou les produits ménagers.

  5. Métaux lourds : D’autres tests peuvent inclure une analyse des taux de métaux lourds dans le corps.

Les tests d'intolérance peuvent varier en termes de méthodologie et de couverture d'éléments testés.

Comment fonctionne le test d'intolérance ?


La recherche d'intolérance peut varier en termes de méthodologie du laboratoire et de couverture d'éléments testés. Voici quelques-unes des méthodes couramment utilisées :

  1. Test d'anticorps IgG : Cette méthode recherche les niveaux d'anticorps de type IgG spécifiques pour certains aliments. Les échantillons sont analysés pour détecter la présence d'IgG réagissant avec différents aliments. Des niveaux élevés d'IgG pour certains aliments peuvent indiquer une sensibilité ou une intolérance potentielle.

  2. Test d'anticorps IgE : Contrairement aux tests IgG, les tests d'anticorps IgE sont utilisés pour détecter les allergies alimentaires. Les niveaux d'IgE spécifiques pour les aliments sont mesurés pour identifier les allergies, mais peut aussi être révélateur de certaines intolérances.

  3. Test de complément : Cette méthode mesure les niveaux de complément : un groupe de protéines du système immunitaire. Des changements dans les niveaux de complément peuvent indiquer une réaction d'intolérance ou de sensibilité.

  4. Test de réaction cutanée : Dans ce type de test, des extraits alimentaires sont appliqués sur la peau du patient sous forme de petites piqûres ou de patchs. Les réactions cutanées, comme des rougeurs ou des éruptions, sont observées pour déterminer la sensibilité ou l'intolérance potentielle.

De plus, les techniques d’analyses sont aussi variés, un laboratoire peut ainsi recourir à plusieurs techniques à la fois pour la recherche de différents éléments.

Note : La spectrométrie mesure les masses des molécules dans l'échantillon pour identifier et quantifier les substances associées aux intolérances potentielles. La spectroscopie utilise le rayonnement infrarouge pour identifier certains composants spécifiques. Enfin, certaines techniques se basent sur des réactions chimiques pour détecter les interactions entre les échantillons et substances testés, révélant ainsi des signes d'intolérance potentielle.


laboratoire genetique pour test d'intolerance

Il est important de noter que les informations spécifiques sur les méthodes exactes utilisées par les laboratoires pour les tests d'intolérance ne sont pas toujours clairement divulgués, car ces tests ne sont pas réglementés de manière standardisée. Certains laboratoires peuvent utiliser des techniques plus fiables que d'autres. Vous pouvez continuer votre lecture sur les tests capillaires de drogues ici.



Comment faire un test d’intolérance avec des échantillons capillaires ?



Les tests d'intolérance avec des échantillons capillaires peuvent être effectués en utilisant des kits de prélèvement disponible dans certaines pharmacies ou en ligne. Le processus de collecte d'échantillons capillaires est relativement simple. Cependant, il est essentiel de suivre les instructions pour que vos échantillons soient viables pour l’analyse.

  • Tous les types de cheveux peuvent être testés, et les traitements tels que la teinture n'affectent pas les résultats.

  • Pour le test, seulement quelques cheveux (3/4 mèches) sont nécessaires, avec une longueur qui doit supérieure à 1 cm.

  • L'idéal est de prélever les échantillons avec la racine du cheveu (des cheveux arrachés). Mais, il est aussi possible d’envoyer des cheveux coupés. Lorsque vous coupez les cheveux, essayez de les couper aussi près que possible de la racine.

  • Évitez d'utiliser les cheveux d'une brosse ou d'un accessoire similaire pour éviter toute contamination croisée.

  • Une fois l'échantillon prélevé, placez-le dans un petit sac refermable en veillant à ce qu'il reste sec et en sécurité.

N'envoyez pas l'échantillon de cheveux dans de l'aluminium ou tout autre emballage métallique.

Comprendre les résultats du test d'intolérance !


Les résultats des tests d'intolérance sont toujours envoyés avec des explications détaillées du laboratoire pour que vous puissiez pleinement les comprendre.

Vous recevrez un aperçu de vos sensibilités par éléments sur lesquels vous devriez vous concentrer, ainsi que les actions pertinentes à entreprendre. Tous les éléments testés seront classés comme :

  • Réaction Sensible : Ce sont les aliments pour lesquels les tests montrent que vous avez une sensibilité.

  • Réaction Légère : Ce sont les aliments pour lesquels les tests montrent que vous pourriez potentiellement avoir une sensibilité.

  • Pas de Réaction : Ce sont les aliments pour lesquels nos tests montrent que vous n'avez pas de sensibilité.

Les résultats des tests d'intolérance peuvent être interprétés de manière globale en considérant les symptômes et l'histoire clinique du patient. Dans tous les cas, il est crucial de consulter un professionnel de la santé qualifié pour une interprétation précise des résultats et des conseils appropriés.


F.A.Q


Qu'est-ce qu'une sensibilité alimentaire ? La sensibilité alimentaire survient lorsque le corps a des difficultés à digérer un aliment particulier. Avoir une sensibilité alimentaire peut entraîner des symptômes tels que des ballonnements, des changements dans les mouvements intestinaux, des maux de tête et de la fatigue. Elle peut également contribuer aux symptômes éprouvés par les personnes atteintes de troubles chroniques tels que le syndrome du côlon irritable, la fatigue chronique, l'arthrite, l'autisme et le trouble du déficit de l'attention.

Qu'est-ce qu'une sensibilité non alimentaire ? Les éléments non alimentaires peuvent, tout comme les aliments, provoquer une réaction du corps, entraînant la production de symptômes tels que des maux de tête et de la fatigue. Si vous soupçonnez une allergie, veuillez consulter votre médecin. Les allergies connues au pollen, aux acariens ou aux moisissures que vous savez avoir peuvent ou non être détectées dans un test d’intolérance.

Qu'est-ce que l'équilibre hormonal ? Le déséquilibre hormonal est l'une des causes les plus courantes de malaise. Il existe de nombreuses raisons pour un mauvais état de santé hormonal - une mauvaise alimentation, un stress chronique, une mauvaise santé intestinale, une mauvaise santé immunitaire, un mode de vie sédentaire, des facteurs génétiques et une exposition accrue aux produits chimiques perturbateurs endocriniens jouent tous un rôle.

En raison de notre mode de vie moderne, des affections telles que l'endométriose, l'infertilité, la baisse de la testostérone deviennent de plus en plus courants.

Qu'est-ce que le microbiome intestinal ? Il s'agit des bonnes bactéries présentes dans votre tube digestif. Ces bactéries peuvent influencer votre santé, minimiser les maladies et la synthèse des vitamines en fonction de différents niveaux. Les vitamines ne sont pas seulement obtenues à partir des aliments, elles sont également produites dans l'intestin par les bactéries.

Qu'est-ce que la toxicité des métaux ? La toxicité des métaux correspond à l'accumulation de grandes quantités de métaux lourds dans les tissus du corps. Les métaux lourds les plus couramment associés à la toxicité sont le plomb, le mercure, l'arsenic et le cadmium. L'exposition se produit généralement par le biais de l'exposition industrielle, de la pollution, de l'alimentation, des médicaments, des contenants alimentaires mal revêtus ou de l'ingestion de peintures à base de plomb. Les symptômes varient en fonction des différents types de métaux lourds.

Qu'est-ce que les additifs ? Les additifs sont des substances ajoutées aux aliments pour des raisons spécifiques telles que : améliorer l'apparence ou le goût d'un aliment, préserver un aliment et le faire durer plus longtemps sur l'étagère, faciliter la transformation et la fabrication des aliments, stabiliser un aliment et le rendre sûr à la consommation. Les principaux types d'additifs sont les colorants, les exhausteurs de goût, les édulcorants, les antioxydants, les émulsifiants, les stabilisants et les conservateurs. Ils peuvent être naturels, synthétiques mais identiques à ceux présents dans la nature, ou artificiels.

Niveaux de vitamines faibles ? Il existe des quantités journalières recommandées pour chaque vitamine qui devraient être consommées quotidiennement. Cependant, les besoins en vitamines varient d'une personne à l'autre en fonction de l'étape de vie, du niveau d'activité, du niveau de stress, des conditions de santé et des médicaments. Les niveaux de vitamines faibles surviennent lorsque l'apport alimentaire est inférieur aux besoins requis ou lorsque le corps éprouve des difficultés à absorber efficacement les minéraux des aliments.

Comments


bottom of page